Newsletter

Enregistrez-vous et recevez les nouvelles et les articles publiés dans la Civil Procedure Review. Nous offrons un abonnement gratuit par courriel. Nos abonnés seront avertis quand de nouveaux articles seront publiés.
Nom:
E-mail:
Pays:
Université:
Envoyez votre travail!
N’importe quelle contribution est bienvenue à la Civil Procedure Review. Toutefois, si vous désirez soumettre un article, un livre ou toute autre étude à l’appréciation du Conseil Éditorial, faites attention aux règles suivantes et aux conditions de publication :

-Observez d’abord si votre texte correspond au profil de la revue. Le thème doit être limité au domaine de la procédure civile ou du droit processuel en général. On n’exige pas une approche comparative entre deux ou plusieurs systèmes juridiques. Votre contribution peut être limitée à une analyse de quelques aspects du droit processuel dans votre propre pays. Toutefois, nous encourageons l’auteur, dans ce cas, à essayer de publier son étude dans une autre langue que la sienne afin d’augmenter l’accès de la communauté académique au contenu de son texte.

-Nous publions plus fréquemment en six langues: français, portugais, anglais, italien, espagnol et allemand. Des articles dans d’autres langues que l’anglais doivent prévoir un sommaire ou abstract en langue anglaise. Nous incitons les auteurs à écrire et à envoyer leur étude dans une des six langues du site. Vous pouvez cependant l’envoyer dans d’autres langues, mais, dans ce cas, le Conseil Éditorial évaluera l’opportunité d’une traduction et les possibilités de publication du texte.

-Il n’y a pas de limite concernant le nombre de mots. En plus des articles, seront aussi considérées les propositions de publication d’autres études, y compris des livres, des compte-rendus etc.

-Seront acceptés des articles déjà publiés sur d’autres supports imprimés ou électroniques mais textes inédits seront préférés. De la même façon, nous ne nous opposons pas à que des textes ici publiés soient ultérieurement publiés dans d’autres lieux éditoriaux. Nous ne demandons aux auteurs qu’une autorisation permanente (c’est-à-dire, non révocable) de publier on-line l’étude adressée à notre website.

-Les articles seront publiés en format PDF, mais doivent être adressés à la revue dans le format Word (.DOC ou .DOCX), en utilisant le caractère Calibri, taille 12. La première page de l’article ou du livre doit contenir: nom de l’auteur; titre du travail en deux langues (dont une en anglais); brève qualification de l’auteur en anglais (le Conseil Éditorial pourra réduire ou adapter la qualification aux normes internationnellement connues); synopsis ou résumé dans la langue du texte et abstract en anglais; jusqu’à cinq mots-clés dans deux langues, dont une en anglais. Si la langue de l’article est l’anglais, cette nécessité ne s’impose pas. Les références bibliographiques doivent être citées dans des notes au bas de la page, en utilisant le caractère Calibri, taille 10. Les références bibliographiques complètes devront être présentées en ordre alphabétique à la fin du texte, en utilisant le caractère Calibri, taille 11.

Envoyez votre texte à: review@civilprocedurereview.com. Tous les articles seront soumis à évaluation par la méthode du double blind peer review, au moyen de laquelle deux experts seront appelés pour analyser le texte aux fins de publication, sans que l’auteur soit identifié. Notre but est que la publication soit réalisée le plus vite possible, mais le temps entre l’envoi du texte et l’annonce de la publication peut varier selon la taille et la complexité de l’étude. Les approbations conditionnelles pour la publication seront évitées, sauf les questions qui concernent la forme ou la langue.

Nous demandons instamment aux auteurs d’informer la Civil Procedure Review s’ils ont reçu quelque type de bourse ou de financement, public ou privé, qui ait été accordé à titre d’encouragement ou de prix pour la recherche à l’origine du texte, ainsi que n’importe quel profit financier qui pourrait engendrer des conflits d’intérêts au sujet de la publication.

C’est de la responsabilité de l’auteur de bien vérifier que la diffusion de sa contribution ne viole aucune norme relative aux droits d’auteur.